Le livre « jaune » des lapins légataires

Comment ça marche ? A quoi ça sert ?

 

DĂ©finition et fonctionnement

Le livre « jaune » est ouvert depuis le 1er janvier 2001 pour constituer l’Ă©bauche d’un livre gĂ©nĂ©alogique des lapins.

L’appellation du livre tient simplement Ă  la couleur du document dans lequel est inscrits l’identitĂ© des lapins ayant acquis la dĂ©livrance d’un legs racial de cuniculiculture.

Ces inscriptions sont prononcées en faveur des sujets mâles et femelles sans tenir compte de leur ascendance mais reconnus plusieurs fois « excellents » conforme au standard de la race par expertise renouvelée.

C’est l’inscription initiale, enregistrĂ©e dans les pages jaunes de la première division du livre.

L’inscription « initiale », au titre du phĂ©notype est assujettie Ă  l’attribution d’une documentation et d’un carnet d’Ă©levage appelĂ© carnet de prospĂ©ritĂ© permettant Ă  l’Ă©leveur de faire reconnaĂ®tre selon sa volontĂ© la descendance de son sujet.

 

Emploi et utilité du carnet de prospérité

Le carnet de prospĂ©ritĂ© d’un lapin lĂ©gataire contient des feuillets (20 feuillets pour un mâle, 6 feuillets seulement pour une femelle) se rapportant aux diffĂ©rentes phases de la reproduction (date de saillie, dĂ©claration de rĂ©ussite, identification des lapereaux) pour assurer le suivi de sa descendance.

Pour ĂŞtre enregistrĂ©s ces renseignements doivent ĂŞtre fournis au secrĂ©tariat sous la responsabilitĂ© de l’Ă©leveur dans des dĂ©lais imposĂ©s et pour que les indications fournies soient validĂ©es, il faut que les Ă©critures fassent l’objet de rigueur, d’authenticitĂ© et que les Ă©leveurs garantissent l’Ă©tat civil de leurs sujets.

Après une vérification administrative, les données concernant les différentes étapes de la reproduction sont enregistrées par le secrétariat.

Chaque sujet dĂ©clarĂ©, identifiĂ©, est inscrit au registre des jeunes lapins prĂ©tendants. Il est alors dĂ©livrĂ© Ă  l’Ă©leveur pour chaque lapereaux un certificat individuel, Ă©tiquette d’Ă©levage dite de « traçabilitĂ© » portant son identification, ses origines et filiations.

Les sujets possĂ©dant une Ă©tiquette d’élevage pourront obtenir la dĂ©livrance d’un legs racial de cuniculiculture (dĂ©finitif) dès l’acquisition d’un seul legs provisoire. La couleur de ce legs dĂ©pendra du degrĂ©s d’appartenance de ses parents au livre.

Dans le cas d’un lapin nĂ© d’un seul parent lĂ©gataire, le legs racial de cuniculiculture est de couleur saumon et l’inscription de l’animal est faite dans la deuxième section du livre des lapins lĂ©gataires au titre le l’ascendance unilinĂ©aire*

UnilinĂ©aire * : Mode de filiation qui ne tient compte que de l’une des ascendances, soit paternelle
( Patrilinéaire), soit maternelle (matrilinéaire).

Dans le cas d’un lapin nĂ© de deux parents lĂ©gataires le legs racial de cuniculiculture est de couleur blanche et les conditions seront remplies pour une inscription au livre gĂ©nĂ©alogique des lapins de race puisque nous disposerons des origines des parents et des grands-parents par le certificat individuel d’inscription de l’animal au livre des jeunes lapins prĂ©tendants.

C’est dans cette croisade entreprise par le Lapin Club de France que nous invitons les Ă©leveurs Ă  pratiquer l’Ă©levage des lapins de race. Evidemment, devant l’ampleur du cheptel lapin il n’est pas pensable d’envisager de gĂ©rer l’ensemble de la population raciale cunicole. Nous envisageons simplement pour des races de lapins prĂ©sentant un intĂ©rĂŞt Ă©conomique ou culturel de constituer la gĂ©nĂ©alogie d’un petit troupeau de reproducteurs avec pour consĂ©quence une plus-value pour les animaux reconnus de race, une mise en valeur du travail de l’Ă©leveur amateur et une possible reconnaissance officielle des standards. En retenant que pour ĂŞtre reconnu et considĂ©rĂ© de race un animal domestique doit appartenir Ă  un livre gĂ©nĂ©alogique.

Nota :
Pour le moment Ă  dĂ©faut d’assurer sur place des contrĂ´les d’identification et des visites d’élevages, les responsables du LIVRE ont dĂ©cidĂ© de s’en remettre aux dĂ©clarations, Ă  la probitĂ© des Ă©leveurs en faisant confiance Ă  tous et en leur accordant dĂ©s la première annĂ©e un crĂ©dit de bonne foi dans l’exactitude des renseignements qui seront communiquĂ©s.

Un contrĂ´le administratif sera toutefois assurĂ© au travers des dĂ©clarations, des enregistrements et l’analyse des documents fournis. Toute dĂ©claration mensongère sera passible d’exclusion et diffusĂ©e sans prĂ©judice de poursuites judiciaires.

Le secrétaire de la course aux points