Description et nature des Ă©preuves

 

Description

Par l’addition combinée d’une procédure administrative d’admission et de deux épreuves d’expertises zootechniques le concours d’élevage avec parquet de lapins est dit spécial. Il constitue le plus complet des concours d’élevage lapins.

Son organisation comme épreuve combinée comprend trois phases distinctes qui se déroulent dans l’ordre suivant :

A) A l’arrivée, Phase de reconnaissance officielle du parquet

Elle est placée sous la responsabilité d’une commission de vérificateurs chargés d’assurer la procédure de réception des parquets et la pesée individuelle des lapins.

La vérification du signalement, (sexe, âge, identification des sujets, origines.

Le contrôle et l’application des règles de protection sanitaire (santé, vaccination)

L’installation des animaux en cages entraîne la reconnaissance officielle du parquet.

B) Phase d’expertise phénotypique individuelle

Cette phase constitue l’examen habituel effectué d’ordinaire dans les concours nationaux d’aviculture. Cet examen permet d’apprécier les qualités individuelles phénotypiques du standard de chaque sujet composant le parquet.

Cette procédure d’expertise fait appel aux compétences des juges de la SCAF catégorie lapins, selon la méthodologie du « jugements aux points » et l’emploi des standards lapins.

C) Phase d’expertise collective des animaux du parquet

Cette phase n’est pas une épreuve d’expertise ordinaire. Elle constitue l’examen sur l’état de perfection et d’harmonie de l’ensemble des animaux du parquet en fonction des services que l’on attend d’eux et auxquels les attributs devront être les mieux adaptés aux conditions économiques de production soit de la chair, soit de la fourrure, soit encore pour la fantaisie de leurs caractères.

Cette procédure d’expertise est effectuée par une commission mixte d’experts affirmés composée d’éleveurs amateurs de lapins et de professionnels selon une méthodologie adaptée et définie en conséquence par le L.C.F.

Classement général

Les qualités phénotypiques des sujets, l’homogénéité des attributs raciaux, l’état de perfection et d’harmonie de l’ensemble des animaux du lot conditionnent la valeur du parquet et son classement.

Est considéré comme le meilleur parquet celui dont l’ensemble des lapins sont les mieux adaptés aux conditions ou services pour lesquelles ils sont destinés et qui obtient le moins de pénalisation pour l’ensemble des épreuves.

 

Disposition et Installation des parquets

Article 6-1. Composition, construction et présentation d’un parquet

Le parquet est composé de 4 cages individuelles dont chacune aux dimensions suivantes : 70cmx50cmx50cm

Ces cages ne sont pas disposées en ligne mais accolées les unes aux autres, côté longueur contre coté largeur et placées dans un cadre sur un plateau de 130cm x 130cm en contreplaqué de 10m/m, supporté par 4 tréteaux de façon à former un lot de lapins appelé : Parquet.

La présente disposition des cages entraîne un espace central de 20 cm x 20cm permettant de placer entre les cages la construction d’un présentoir à quatre faces support de fiches de pointage et de renseignements sur les animaux composant le parquet.

 

Remarques :

Cette présentation donnera à chaque lot un intérêt en quelque sorte intime et aura aussi l’avantage d’éviter la monotonie et la confusion que donne l’accrochage ordinaire des cages en enfilades sur un rang n’ayant entre elles aucune parité raciale.

Elle aura aussi l’incontournable mérite de révéler au public la grande valeur des races de lapins, valeur qui représente bien le travail, la somme de sacrifices, de soins et de science du véritable éleveur sélectionneur de lapins.